Warning: include(/home/jelaryqk/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/blocks/build/index.asset.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/jelaryqk/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/blocks/lead-blocks.php on line 56

Warning: include(): Failed opening '/home/jelaryqk/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/blocks/build/index.asset.php' for inclusion (include_path='.:/opt/alt/php72/usr/share/pear') in /home/jelaryqk/public_html/wp-content/plugins/thrive-leads/blocks/lead-blocks.php on line 56
La Presse+ devient OBNL…Pourquoi? – Je lance mon entreprise

La Presse+ devient OBNL…Pourquoi?

L’ENTREPRISE OBNL
En mai 2018, le journal La Presse, communément appelé La Presse +, demande un changement de son statut pour devenir une entreprise OBNL (Organisme à But Non Lucratif). À ce moment, plusieurs personnes se demandent se questionne sur l’avantage d’une entreprise de devenir OBNL.

QU’EST-CE QU’UNE OBNL?
L’organisme sans but lucratif comme son nom l’indique est une entreprise dont l’objectif n’est pas de générer un profit à ses membres. Ils n’en obtiennent aucun bénéfice financier. L’OBNL doit avoir comme mission de veiller au bien de sa communauté, améliorer des infrastructures locales ou aider les loisirs et le divertissement. Tout le profil réalisé par l’entreprise doit obligatoirement être réinvesti dans l’organisme.

ORGANISME DE BIENFAISANCE
Il faut faire la différence entre un organisme de bienfaisance et une OBNL. L’organisme de bienfaisance se consacre sur des objectifs bien précis comme la lutte contre la pauvreté, la maltraitance envers les animaux, l’aide aux ainés, etc. Un organisme à but non lucratif peut être un club de sport un club d’entraide et l’entreprise peut même avoir des centaines d’employés comme la Croix-Rouge ou le Club des Chevaliers de Colomb. L’organisme de bienfaisance peuvent émettre des reçus officiels aux fins d’impôts sur les dons reçus, ce que ne peuvent faire les OBNLs.

LES PROPRIÉTAIRES
Les entreprises enregistrées ou incorporés peuvent avoir un seul propriétaire ou actionnaire. Cependant, les OBNLs doivent absolument avoir un conseil d’administration constitué d’au moins 3 personnes. Ces personnes procèdent alors au vote pour les règlements généraux comme le coût du membership, la procédure pour devenir un membre du regroupement, la tenue du CA, etc. On y retrouvera également une réunion annuelle où les membres sont élus ou réélus.

L’ENGAGEMENT
Les administrateurs ont des responsabilités envers l’organisme. Par exemple, si l’entreprise a des salariés, chaque administrateur peut être personnellement responsable du paiement des retenus à la source versée à Revenu Québec, si elles n’ont pas étés faites. Pour se protéger, les organismes vont souvent souscrire à une assurance responsabilité pour protéger les administrateurs.

LES AVANTAGES DE LA PRESSE +
On peut se demander quels sont les motivations profondes de ce changement de son statut. Il sera difficile de savoir le fond de la pensée de son propriétaire. Cependant, la Presse en général vit des moments difficiles. Si l’entreprise demande des subventions au Gouvernement, celui-ci pourrait recevoir une pluie de critique si elle subventionne une entreprise gérée par un multi milliardaire. Or, beaucoup plus facile pour un gouvernement de subventionner un OBNL ayant comme vertu le bien commun de la presse au Québec. Aussi, si le quotidien est grandement endetté, au point que sa valeur est si basse que personne ne voudrait éventuellement l’acheter, Power Corporation (son propriétaire) pourra y trouver un avantage fiscal de s’en départir ou lieu d’y subir une perte.

  • 9 mai 2018